Axes de R&D au LAS

R&D

Axes de R&D au LAS

Au sein du LAS, la R&D s'articule autour de trois axes.

Le développement de méthodes d'analyses, et le développement de stratégies de validation et d’estimation des incertitudes de mesures. Les principales techniques utilisées sont la spectrométrie sous différentes formes (émission, masse couplée à un plasma d’argon) pour les analyses de composés minéraux et la chromatographie (gaz ou liquide) avec différents modes de détection (ECD, conductimétrie) ou couplée à de la spectrométrie de masse (tandem, TOF,..) pour l’analyse de contaminants traces organiques. Les principales matrices concernées sont les sols, les solutions du sol, les déchets recyclés en agriculture.
Par exemple : projet ORGAScreen ( Lien )

L'amélioration ou le développement de méthodes en tant qu'indicateurs de la mobilité ou phyto-disponibilité à travers l'étude des mécanismes physico-chimiques mis en jeu au cours de l'extraction des espèces d'intérêt.
Par exemple : Projet ANR BioSiSol (utilisation d’une extraction douce pour quantifier le Si biodisponible Lien ), projet PIEGEACHLOR Dioxins PCB ( Lien ).

L’application de méthodes d’analyses des solides au cas sols, ou déchets recyclés en agriculture et application des méthodes chimiometriques éventuellement associées. L’application de la spectrométrie proche infrarouge pour la prédiction de teneurs en éléments majeurs ou en matière organique dans les sols ou déchets.
Par exemple : Projet Spectrasol (Lien )

Projets

Dossiers techniques

Contact

Voir aussi

Rubrique : Actualités.

Date de modification : 28 juin 2023 | Date de création : 02 avril 2011 | Rédaction : Jérôme Rose